© 2015 par Christophe Bourhis. Créé avec Wix.com

NOUS SUIVRE :

  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
NE PAS BOUGER FATIGUE !
TROP BOUGER ÉPUISE
SE TENIR DROIT TOUT LE TEMPS EST  IMPOSSIBLE

Vous réalisez des efforts cachés et inconscients alors que votre corps ne bouge pas !

Ainsi, nous puisons dans notre capital à notre insu car le cumul de tous ces temps passés, la répétitivité de nos positions (aussi courtes soient elles) laisse une empreinte (mémoire) qui tôt ou tard pourra faire apparaître des douleurs.Cependant, il est illusoire de faire attention à sa position en permanence.

 

Lorsque l’esprit est occupé, vous ne pouvez pas en même temps lui demander de vous informer sur la position de votre corps.

Ce n’est donc qu’en « fin de course » après avoir roulé 200 km, fait le ménage pendant une heure, repeint la chambre d’ami, passé quelques heures sur votre ordinateur que vous commencerez à ressentir les symptômes qui vous auraient immédiatement alertés si vous n’aviez pas été dans « l’action ».

Une des missions de l’ergonomie dans le monde du travail est de réduire les contraintes et précisément les gestes répétitifs et les mauvaises positions …

N’est ce pourtant pas ce que vous faites en courant, conduisant, jardinant, utilisant l’ordinateur ..?

Pour avoir longtemps analysé l’activité des salariés dans leur milieu de travail, il est temps de proposer cette expertise à vous, particuliers.

En effet, quel intérêt de faire des recommandations ergonomiques au travail, de prendre un coach physique si vous vous maltraitez dès que vous sortez de votre milieu professionnel ? (footing sans échauffement et sans étirements, embouteillages, télé, ordinateur-tablettes PC- Smartphone pendant des heures……)

Vous accumulez ainsi des micro contraintes à  votre insu, qui un jour risquent d'être à l'origine de symptômes et notamment de douleurs.  

Ce processus démarre dès le plus jeune âge ! 

 

C’est pourquoi, à titre préventif, il est aussi indispensable d’optimiser l’environnement de vos enfants et adolescents qui passent plusieurs heures par jour devant ordinateur, consoles de jeux, téléphone portable, tablettes PC, incapables de faire le lien avec des douleurs dont ils risquent de se plaindre 10 ou 15 ans plus tard !

C’est à vous donc de vous en soucier dès maintenant car ces futures générations d’adultes souffriront probablement plus précocement.